5 minutes de lecture (979 mots)

Maison : préférez la chaux, c’est tout beau !

Maison : préférez la chaux, c’est tout beau !

Sollicitée depuis très longtemps pour fabriquer du mortier et des enduits, la chaux a depuis plusieurs dizaines d’années cédé la place au ciment.

En France, au début du XXe siècle, on comptait encore de nombreux fours à chaux dans chaque région. Mais après la deuxième Guerre Mondiale, le ciment s’est imposé du fait de sa prise plus rapide et de sa plus grande résistance.

Cependant, les qualités indéniables de la chaux (perméabilité, souplesse, propriétés antibactériennes) en font un matériau de choix pour la construction écologique et la rénovation de bâtiments anciens…

 

La chaux, poudre ou pâte multi-usages

La chaux est issue de la cuisson d’une roche calcaire. Elle est davantage utilisée dans l’agriculture pour enrichir les sols. Toutefois, elle est employée dans d’autres domaines comme la sidérurgie, les industries pharmaceutiques et sucrières, le traitement des eaux usées et des lisiers de porcs et la construction.

Selon la quantité d’eau et le traitement utilisé, la chaux pourra se présenter sous forme de poudre ou de pâte. La première est plus simple à utiliser, mais la seconde est plus résistante et se dessèche moins vite.

En revanche, elle est plus difficile à doser ou à mélanger avec du sable pour préparer du mortier.

 

Les avantages de la chaux

Entièrement naturelle et résistant bien au feu, le point fort principal de la chaux est sa perméabilité à la vapeur d’eau pour éviter la condensation.

Elle présente également des qualités antiseptiques et évite la prolifération des moisissures dans les endroits humides… sans oublier qu’elle consomme beaucoup moins d’énergie que le ciment pour sa fabrication.

La chaux absorbe peu l’humidité mais la rejette rapidement : c’est ce qu’on appelle un matériau « respirant ». Le principal défaut des murs montés au ciment est la remontée de l’humidité du sol par capillarité.

Le ciment étant étanche, cette humidité ne peut s’évaporer et rester dans les murs, provocant la corrosion et le fissurage des matériaux, la moisissure etc. La chaux, au contraire, débarrasse les murs de leur humidité et évite donc les problèmes associés.

 

La plasticité

Les murs s’affaissent naturellement au cours du temps, réagissent aux variations du terrain et autres facteurs. La plasticité de la chaux lui permet de suivre ces mouvements en gardant la cohésion de l’ouvrage, au contraire du ciment qui, en raison de sa rigidité, aura tendance à se briser, créant ainsi des fissures et compromettant la solidité et stabilité de l’ensemble.

 

Ses propriétés désinfectantes

La chaux limite la prolifération des acariens, champignons, salpêtres et mauvaises odeurs. Elle contribue à l’ assainissement de votre environnement de façon naturelle.

 

La diversité des usages

En construction, les utilisations de la chaux sont variées et convient à quasiment tous les types de supports, que ce soit la paille, la pierre, la terre cuite, le pisée ou autres.

 

L’esthétique

La sensation de douceur et de bien-être que révèle un mur en chaux n’est pas à négliger. D’autre part, si la chaux est mélangée à des sables locaux, elle permet une intégration harmonieuse au terroir et donne un cachet inimitable à la construction.

 

Différents types de chaux

Il existe différents types de chaux :

  • Il y a tout d’abord la chaux aérienne ou chaux grasse : utilisée pour les enduits de surface et les badigeons. Plus le calcaire servant à sa fabrication est pur et plus la chaux sera aérienne. Elle durcit principalement par carbonisation. Mais elle ne durcit pas sous l’eau.
  • Il y a ensuite la chaux hydraulique naturelle ou chaux maigre : qui est utilisé en maçonnerie (montage des murs, jointement, injection, chape….). On l’obtient par calcination de calcaire impur.
  • Et la chaux hydraulique artificielle : tous les ciments, peu utilisable en bio-construction.La chape en béton de chaux possède l’avantage de ne pas emprisonner l’humidité et d’être assez souple pour amortir les chocs.

 

Les peintures à la chaux

Les « peintures à la chaux » font références à plusieurs applications définies en fonction de la concentration en chaux :

  • Chaulage (permet de masquer les défauts de l’enduit et de boucher les micro-fissures)
    = 1 volume de chaux pour 1 volume d’eau,
  • Badigeon (succède au chaulage pour la protection des enduits)
    = 1 volume de chaux pour 2 volumes d’eau,
  • Eau-forte (permet de réaliser des effets de transparence et des finitions très colorées)
    = 1 volume de chaux pour 5 volumes d’eau,
  • Patine (sert à uniformiser le support)
    = 1 volume de chaux pour 20 volumes d’eau.
 

Mise en oeuvre des peintures à la chaux

Il existe deux modes de mise en oeuvre pour les peintures à la chaux :

  • A sec : la peinture est appliquée sur un enduit de chaux aérienne ou hydraulique sec.
  • A fresque : la peinture est appliquée sur un enduit de chaux aérienne frais.
Attention…
La chaux vive est fortement corrosive, ce qu’il fait qu’elle doit être manipulée avec précaution. Au contact de l’eau, elle entame une réaction chimique, avec élévation de la température et risques de projection, d’où la nécessité de se munir de protections avant de s’en servir. La chaux vive est notamment utilisée :
  • - pour réduire l’acidité des sols agricoles,
  • - pour réduire le dioxyde de souffre dans des centrales thermiques ou des incinérateurs,
  • - comme matériau pour la fabrication de ciment, de béton, de verre, de papier, d’acier…
 

La différence entre la chaux et le ciment

La chaux est un liant minéral naturel extrait de roche sédimentaire utilisable après cuisson dont le durcissement est obtenu exclusivement avec l’air, le support respire.
Le ciment est un liant minéral artificiel utilisable après plusieurs cuissons et qui est constitué de plusieurs composants dont la prise est obtenue avec l’eau, le support ne respire donc plus..
Contrairement à la chaux, le ciment contient des éléments chimiques qui ne sont pas biodégradables. De plus, le ciment pour sa production dégage énormément de CO2 (première ou deuxième position des rejets industriels).
Source : consoglobe.com 

 

Confiture de lait
 

Commentaires

Donnez votre avis
déjà membre vous connecter
Invité
vendredi 18 juin 2021

Image Captcha

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.les-voies-libres.com/

Inscrivez-vous pour être toujours informés de nos publications

Connexion

10 juin 2019
Expression Libre
L’amour est un sujet qui tient l’humanité à cœur, mais surtout à corps. Et moi, malgré mes 36 000 chats, pour ne pas dire félins, à fouetter, je décide de passer à l’acte… d’écrire (ne vous mépre...
25 août 2018
Histoire et Traditions
A Adeline... Le mot "café", apparu vers 1600 sous diverses formes, est emprunté au turc "qahve", lui-même repris à l'arabe "qahwa" qui, selon Littré, désigne la boisson, non la graine, et signifierait...

Commentaires Articles

AngeAdmin Le B.A.-BA de la Juste Direction
5 avril 2021
Merci beaucoup professeur. Votre vidéo va enrichir notre site. Bien à vous
Invité - Pr S. Feye Le B.A.-BA de la Juste Direction
27 mars 2021
Une sage philosophie, s'inscrivant dans les racines de la tradition : https://ww...
Invité - Chantal GOURIOU Quelques codes De Grigori Petrovitch Grabovoï
19 février 2021
Bonjour, pour le cancer des poumons, la séquence numérique est 4541589 à visuali...
Invité - Stephane Le verbe de tes yeux
8 février 2021
C'était pas Autriche mais autrice, vive le T4
AngeAdmin Le verbe de tes yeux
7 février 2021
Merci Stéphane

Please publish modules in offcanvas position.

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScriptReCAPTCHA, Google NotAllowedScriptMaps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.