2 minutes de lecture (373 mots)

Solitude...

Solitude

S’effeuiller chaque jour d’une couche supplémentaire de programmation rapproche certes de soi, mais éloigne souvent des autres… ces autres, qu’ils soient membres de la famille, amis, collègues, connaissances ou parfaits inconnus ; tous embourbés dans leurs schémas répétitifs, pétris de certitudes, englués dans leurs croyances, dégagent une espèce d’onde répulsive presque tactile qui me fait me sentir étrangère à eux, étrangère à leur monde…

Des décennies que je suis, moyennant mon véhicule de matière et grâce ou à cause de mon personnage sur « terre » ; je crois bien que j’ai fait le tour au complet de ce lieu étrange et plombé.

La terre ! Y serais-je venue sans cette promesse de recoller mes morceaux et retourner grandie à la maison ? Je crois que je ne mesurais nullement l’ampleur de la perdition en ce lieu si reculé, si illusoire pour avoir fait ce choix.

Je finis par ne me sentir ni bien ni mal ; je fais avec, je ne compte plus ni les jours, ni les années qui s’écoulent, je ne suis dans l’attente de rien. D’humeur égale, plus rien ne me surprend, plus rien ne me scandalise, plus rien ne suscite ni ma joie ni ma peine ; le monde extérieur, ses paillettes ou ses drames de quelques ordres qu’ils soient, n’a plus le moindre impact sur moi… Suis-je morte au monde ou est-ce le monde qui est mort à moi ? Ce petit moi, désormais personnage sans le moindre intérêt qui pourtant continue à faire, à agir, à se mêler à la foule, à se fatiguer pour mieux s’oublier, à dissoudre ses contours pour disparaître dans ce tout indéfinissable car si peu homogène, et plus conflictuel que fluide.

Je ne sais quel langage je parle, je tente simplement de coucher des mots si dérisoires, si inutiles comparés à la vastitude de mon être, sur un écran froid. Les mots m’ont tellement manquée, comme me manque ma moitié d’âme que je suis venue récupérer.

Combien de temps va encore durer ce voyage sur cette terre de désolation, de prédation, de perdition et d’oubli ? Le temps de pouvoir reposer ma tête sur mon cœur pour accomplir l’histoire qui mènera à l’éternité de soi, en soi, chez soi.

Avec l’espoir qu’il n’y en a plus pour longtemps…

FATEN

De l'impermanence communautaire
L’Amour dans les couples lambda existe-t-il vraime...
 

Commentaires 3

Invité - Samsei le mardi 13 août 2019 19:42

Bonjour grand merci je ressens exactement mot pour mot votre ecrit je me sens moins seul d un coup

Bonjour grand merci je ressens exactement mot pour mot votre ecrit je me sens moins seul d un coup
Invité - Solange Thomas le mardi 13 août 2019 21:23

J'adore ton article, Merci...

J'adore ton article, Merci...
Invité - Patje SEKO le samedi 29 août 2020 16:57

Bonjour,

Sur les 4 qualificatifs que vous attribuez à la terre ( terre de...): Désolation - Prédation - Perdition - Oubli - et qui sont bien réels ! 3 peuvent être pour partie de notre fait. Nous sommes un peu co-responsables, nous les humains en "villégiature" plus ou moins contrainte sur Gaïa. Le seul qualificatif sur lequel nous n'avons que peu d'emprise - sauf de manière personnelle en respectant tout simplement la vie - c'est la Prédation, comme moyen de vie et de survie - uniformément répandue sur cette terre - qui pose vraiment question.
Alors nous slalomons entre des contraires et des oppositions, essayant toujours de trouver le bon axe de recherche ...dans le Silence ...

Essai:

ALTERNANCE...

Au-dehors, le tumulte et la fureur soulèvent
La poussière des hordes de la discorde.
Au-dedans...le Silence vivifiant s'élance
Vers une Paix qui semble encore inaccessible.

Au-dehors, l'éphémère se dispute au fugace,
Le factice à l'irréel,
Dans la précaire apparence de l'impermanence.
Au-dedans...à la découverte de l'Ultime réalité,
Parfois, mon Âme côtoie la Présence...

Alors, les mots se recroquevillent et s'étiolent,
Les paroles se dissolvent dans l'azur,
Et les silences se rassemblent et s'unissent
Dans l'Unique Silence.

La Voie est si escarpée, mais la vue promet d'être si belle,
Chaque nouvel horizon semble apporter en gage,
Les senteurs et les parfums de l'Origine.

Au-dehors, les sens s'entrechoquent dans une véritable
cacophonie sémantique.
Au-dedans...la fusion des dernières scories laisse percevoir
L'Ultime Aspiration qui ne demande qu'à croître
Vers sa Source.

Quand pourras-tu t'y désaltérer mon Âme ?


Patje Seko
Chemin de l'Oratoire

Bonjour, Sur les 4 qualificatifs que vous attribuez à la terre ( terre de...): Désolation - Prédation - Perdition - Oubli - et qui sont bien réels ! 3 peuvent être pour partie de notre fait. Nous sommes un peu co-responsables, nous les humains en "villégiature" plus ou moins contrainte sur Gaïa. Le seul qualificatif sur lequel nous n'avons que peu d'emprise - sauf de manière personnelle en respectant tout simplement la vie - c'est la Prédation, comme moyen de vie et de survie - uniformément répandue sur cette terre - qui pose vraiment question. Alors nous slalomons entre des contraires et des oppositions, essayant toujours de trouver le bon axe de recherche ...dans le Silence ... Essai: ALTERNANCE... Au-dehors, le tumulte et la fureur soulèvent La poussière des hordes de la discorde. Au-dedans...le Silence vivifiant s'élance Vers une Paix qui semble encore inaccessible. Au-dehors, l'éphémère se dispute au fugace, Le factice à l'irréel, Dans la précaire apparence de l'impermanence. Au-dedans...à la découverte de l'Ultime réalité, Parfois, mon Âme côtoie la Présence... Alors, les mots se recroquevillent et s'étiolent, Les paroles se dissolvent dans l'azur, Et les silences se rassemblent et s'unissent Dans l'Unique Silence. La Voie est si escarpée, mais la vue promet d'être si belle, Chaque nouvel horizon semble apporter en gage, Les senteurs et les parfums de l'Origine. Au-dehors, les sens s'entrechoquent dans une véritable cacophonie sémantique. Au-dedans...la fusion des dernières scories laisse percevoir L'Ultime Aspiration qui ne demande qu'à croître Vers sa Source. Quand pourras-tu t'y désaltérer mon Âme ? Patje Seko Chemin de l'Oratoire
déjà membre vous connecter
Invité
mercredi 21 avril 2021

Image Captcha

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.les-voies-libres.com/

Inscrivez-vous pour être toujours informés de nos publications

Connexion

24 février 2021
Art et Culture
Abaji nous revient le 12 mars 2021 avec Blue Shaman, un album envoûtant dans lequel l’Orient rencontre la musique écossaise et nous emmène dans un monde shamanique de toute beauté. Voilà un disque env...
15 novembre 2018
Histoire et Traditions
PREMIÈRE PARTIE DES PASSIONS EN GÉNÉRAL, ET PAR OCCASION DE TOUTE LA NATURE DE L''HOMME. I - Que ce qui est passion au regard d''un sujet est toujours action à quelque autre égard. Il n''y a rien en q...

Commentaires Articles

AngeAdmin Le B.A.-BA de la Juste Direction
5 avril 2021
Merci beaucoup professeur. Votre vidéo va enrichir notre site. Bien à vous
Invité - Pr S. Feye Le B.A.-BA de la Juste Direction
27 mars 2021
Une sage philosophie, s'inscrivant dans les racines de la tradition : https://ww...
Invité - Chantal GOURIOU Quelques codes De Grigori Petrovitch Grabovoï
19 février 2021
Bonjour, pour le cancer des poumons, la séquence numérique est 4541589 à visuali...
Invité - Stephane Le verbe de tes yeux
8 février 2021
C'était pas Autriche mais autrice, vive le T4
AngeAdmin Le verbe de tes yeux
7 février 2021
Merci Stéphane

Please publish modules in offcanvas position.

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScriptReCAPTCHA, Google NotAllowedScriptMaps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.